Croix-Rouge – Censure postale

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. SCHAFF dit :

    Tous les membres de l’UM ne maitrisent pas forcément l’anglais; aussi, je vous invite à nous transmettre une traduction du texte.

  2. JEAN MICHEL KROLIC dit :

    voila je vous propose cette traduction …
    Pendant la guerre de 14-18, les services postaux ont été interrompus entre les pays d’Europe occupés et les champs de batailles du Nord de la France. Le seul moyen restant, à part le système de messagerie civile dirigé par la Croix Rouge, était d’utiliser différents agents pour recevoir et envoyer le courrier via la Suisse neutre. Le service le plus connu était celui de Thomas Cook & fils mais leurs services étaient trop chers pour certaines personnes. Cependant, des gens charitables ou des religieux ont aussi aidé quand cela leur était possible.
    Cette lettre est un exemple de ce cas, et a été envoyé de Rouen le 22 juin 1916 a une organisation catholique de Fribourg, en Suisse, où elle a été reçue 4 jours plus tard, apparemment insuffisamment affranchi et taxé à 30 cts. Le timbre français est le 10 c semeuse Croix Rouge. Il semble probable que le courrier à transférer soit inclus dans l’enveloppe avec les détails de l’emplacement. Le courrier a été ouvert pour censure en cours de route par les autorités de l’Armée Française. Le numéro 108 étant le nombre habituel vu sur ce type de courrier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *