Transmission marcophile et philatélique

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Roche Gérard dit :

    Pour cause de maladie, puis de manque de temps (assistance de ma mère pendant sa vieillesse), j’ai dû résilier mon abonnement à l’Union Marcophile. Je me trouve aujourd’hui, en possession d’une grande collection de lettres avec oblitérations, depuis 1660 à 1870 environ. De très nombreuses marques de tous ordres, avec ou sans timbres, de plusieurs villes ou départements du sud de la France en particulier. Je voudrais vendre cette collection. Si certains adhérents trouvent un intérêt, ils peuvent me joindre à l’adresse ci-jointe. Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.