Disparition de Jean-François Baudot

Le Comité de l’Union Marcophile et son président ont la tristesse de vous annoncer que le négociant parisien Jean-François Baudot est décédé dans sa 78e année ce samedi 21 septembre 2019. Membre de l’Union Marcophile depuis 1971 (n°2072), spécialiste reconnu en histoire postale et en timbres-poste par ses ventes régulières et de qualité, expert en philatélie auprès de la cour d’appel de Bourges, Jean-François avait participé en tant qu’exposant à plusieurs Marcophilex, présentant des collections atypiques avec des pièces d’une grande rareté. En 2016, il s’était lancé dans la réédition d’ouvrages épuisés incontournables en histoire postale, notamment le Catalogue des losanges petits et gros chiffres de France 1852-1876 de Pothion.

Homme de culture, musicien classique reconnu, il était également passionné par la boule lyonnaise qu’il a pratiqué en compétition jusqu’à la dernière saison en première division. En 2010, Jean-François Baudot avait été promu au grade de chevalier de la Légion d’honneur.

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. ambrosini jacques dit :

    Je suis attristé par le décès de Monsieur Baudot, avec qui j’avais lié une relation aussi amicale que philatélique.. Il m’avait promis de venir me voir, à Pau, pour mon 100ème anniversaire (j’ai 97 ans!!). Hélas!

    • Laurent Albaret dit :

      Bonsoir, je vous invite à prendre contact avec la CNEP qui pourra vous guider au mieux dans cette affaire. Nous pouvons juste vous dire que vous n’êtes pas le seul dans cette situation vis-à-vis de M. Baudot.

  2. Mr FLIES Jean François, Retraité du MEN dit :

    Jean François FLIES. Chargé de la vente des collections philatéliques de mon défunt père, j’avais contacté Mr BAUDOT sur la recommandation du Président de la SOC. Philatélique de BORDEAUX. Nous avions entretenu, de ce fait, une relation suivie très amicale. Peu de temps avant sa disparition j’avais déposé dans son magasinun certain lot de collections et d’enveloppes. Celui-ci disparu il m’a été impossible de récupérer mon bien Quid de la succession de cet honnête homme ? Comment est ce possible que ces collections déposées en son magasin et nommément enregistrées aient pu disparaitre ? Son Associé, contacté n’a jamais répondu. Je considère ; au nom des héritiers de mon défunt père qu’il y a là manifestement un acte délictueux. Le magasin est en vente a AB Home Immobilier par les héritiers de Mr BAUDOT. Qui sont ils ? Et serai- il possible de les contacter ? Mon intention est de porter plainte auprès du Procureur de la République, mon défunt père était Commissaire à la Police des Frontières. Il n’aurait pas agi différemment. La mémoire de Mr BAUDOT ne mérite pas ça. JFF – 7 Rue Jean MOULIN 17700 SURGERES 0675936022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *