Atelier des marques d’armées – Réunion du 1er décembre 2018

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. jusserand bernard dit :

    bonjour
    je ne suis pas membre de l’UM mais de plusieurs autres sociétés, en France COLFRA, aussi en Allemagne, une société spécialisée dans “les anciens territoires de l’Est”.
    Ma spécialité est l’histoire postale des missions militaires à l’étranger, des pays baltes aux balkans, en marge de la première guerre mondiale. J’ai publié récemment dans le bulletin COLFRA un article sur les marques de la mission militaire française en Roumanie et en Russie du Sud.
    en feuilletant le site de l’UM, j’avais vu le nom de votre atelier et avais imaginé que vous ne travailliez que sur la période “ancienne” mais pas sur le 20ème siècle. L’expression “marques d’armées” ne me semble pas usuelle dans ce cas.
    mais je vois que vous mentionnez un spécial 1914-1918!
    cela m’intéresse beaucoup et si vous avez d’autres membres actifs sur cette période, je serais prêt à adhérer à l’UM pour prendre part à l’atelier, aussi à contribuer au numéro spécial, m^me si le délai me semble court.

  2. SCHAFF Patrice dit :

    Rectificatif sur la ‘liste des camps anglais en France’, Sarrelibre était le nom révolutionnaire de Sarrelouis (et non de Sarrebrück).
    Désolé pour cette erreur de saisie.
    Le coordonnateur de l’Atelier des Marques d’Armées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *