Transmission marcophile et philatélique

Il y a quelques années, peu de jours avant un Marcophilex, nous avons eu la peine de perdre subitement un de nos amis marcophiles. Outre la douleur ressentie, nous nous sommes rendu compte que ce dernier coécrivait un ouvrage et que la partie qu’il avait déjà écrite se trouvait dans son PC protégé par un mot de passe que chacun ignorait.

N’ayant informé aucun de ses proches de ses volontés, tout le travail de recherche effectué pendant de nombreuses années a été définitivement perdu.

Pour éviter cette situation, un groupe de réflexion a composé un document simplifié dans lequel chacun pourra indiquer à ses ayants-droit la manière dont il souhaite que ses volontés soient réalisées.

Évidemment, ce document téléchargeable peut être amendé au gré de chacun et ne reste qu’un guide pour les héritiers, souvent ignorants sur le sujet, pour disperser au mieux les documentations et collections longuement amassées. Vous pouvez également mentionner une autre association que l’Union Marcophile. Nous pouvons que fortement vous conseiller de fournir ce document à l’un (ou plusieurs) de vos héritiers afin de savoir, demain, ce qu’il doit faire de vos biens marcophiles ou philatéliques. En aucun cas, l’Union Marcophile ne portera à leur connaissance vos souhaits ; c’est à vous de le faire de votre vivant.
Le document peut rester sous ce format informatisé (sans valeur juridique) ou être transformé en testament olographe selon votre volonté.

Nous vous rappelons qu’il convient de ne pas oublier de transmettre à vos héritiers vos coordonnées “numériques” : compte Delcampe, Ebay, Paypal, espace de stockage, etc….

En finalité, ce document émane d’un groupe de réflexion constitué de membres issus des Ateliers d’Histoire de la Poste en milieu rural, des Acheminements des Correspondances et des Marques d’Armées ; en collaboration avec le comité de l’Union Marcophile.

Notre volonté est que vos recherches ne soient pas perdues mais sauvées et consultables par d’autres passionnés par la suite.

Les Ateliers d’Histoire de la Poste en milieu rural,
Acheminements des Correspondances et Marques d’Armées

Laisser un commentaire