Atelier Histoire de la Poste en milieu rural

medailleumC’est en 1990 que Marino Carnévalé, lors d’une rencontre informelle avec Denis Pinhas et René Laborde, décide de créer un atelier sur l’histoire de la poste en milieu rural (AHPMR) au sein de l’Union Marcophile. Le but était de se rencontrer une fois par an, lors des Marcophilex, et d’aborder un thème précis de ce domaine. L’année suivante, Georges Nory vient rejoindre le groupe et se propose de collecter les indicatifs de lettres-timbre des boites rurales auprès des personnes qui souhaiteraient communiquer leurs informations. Ce fut un grand succès.
En 1992, Michel Dupuis, s’occupant de la poste rurale en Saône-et-Loire, et Pascal Choisy, spécialiste du tarif local, sont cooptés. En 1993, le président Lucien Bridelance officialise l’existence de l’Atelier en accordant un espace d’écriture dans Les Feuilles Marcophiles et la tenue d’une réunion d’échange annuelle lors des Marcophilex. C’est à Rouen que Gilbert Douron renforce la coordination du groupe. L’Atelier est bien implanté, et par la suite d’autres membres viendront suppléer l’équipe en place : Alain Trinquier, Dominique Reynaud, Gérard Cabayé et plus récemment, Emmanuel Lebecque et Jean-Marc Driguet.

Le principal objectif de l’Atelier est de développer la connaissance du fonctionnement de la Poste en milieu rural (service rural, service des distributeurs) et des cas d’application du tarif local. Pour cela il est constitué d’un réseau de responsables de secteurs, et d’antennes départementales. Ses principaux chantiers sont, d’une part, la continuité du recensement des lettres timbres et de la répartition de celles-ci aux adhérents, puis d’autre part, la collecte des cachets de type A9 par départements. L’Atelier s’occupe également de la recherche de documentation générale sur la Poste rurale, et de la centralisation des informations pour les publier ensuite dans Les Feuilles Marcophiles.

Depuis quelques années, l’Atelier se restructure, avec des coordonnateurs, bien spécifiques, l’emploi de nouveaux logiciels informatiques performants et la mise sur Internet des travaux. La participation active des adhérents fait que de nombreux articles paraissent dans Les Feuilles Marcophiles autour des sujets sur la poste rurale.

Derniers articles