Donation Zao Wou-ki au Musée de La Poste

Zao Wou-KiIl y a tout juste 20 ans, l’artiste français d’origine chinoise Zao Wou-Ki créait un timbre (YT 2928) pour La Poste. Sa veuve a décidé de confier à L’Adresse Musée de La Poste les dessins préparatoires qui ont servi à sa réalisation. Ce sont au total neuf dessins qui vont rejoindre les collections patrimoniales du Groupe, dont une majorité des objets est conservée pour le compte de l’État. Cette donation, qui interviendra dans quelques semaines, a été décidée par Françoise Marquet, veuve de Zao Wou-Ki.

Le timbre réalisé par l’artiste s’inscrivait dans une série philatélique artistique, lancée en 1961 par le ministre de la culture de l’époque, André Malraux. Cette série faisait appel à de grandes signatures contemporaines, tel Joan Miro, Salvador Dali, Armand ou encore Victor Vasarely. Plus de 200 timbres ont été ainsi – en un demi-siècle – consacrés à l’art sous toutes ses formes.

Héritier de la tradition calligraphique chinoise, Zao Wou-Ki a rejoint la France en 1948. Peintre et aquarelliste réputé, il est naturalisé en 1964. Son œuvre rassemble les peintures réalistes de ses premiers tableaux qui sont surtout des portraits, quelques natures mortes et des paysages (1935-1949), ainsi que des huiles sur toiles de grands formats inspirées de Paul Klee qui tendent vers l’abstraction à partir des années 50, puis l’abstraction lyrique dans les années 60, des encres de Chine ou encore des calligraphies. Zao Wou-Ki s’est éteint en 2013 à l’âge de 93 ans. Selon Claude Roy, il fut “un grand peintre qui poursuit dans son œuvre une dizaine au moins de grands siècles de l’art chinois et qui est un des meilleurs peintres modernes de l’Occident“. Lors de la remise de ses dessins, une cérémonie de prestige, sans doute accompagnée d’une exposition, sera organisée ce printemps par Le Groupe La Poste.

Texte d’après ForumMag (mars 2015). Nos remerciements au département du Patrimoine de l’Adresse Musée de La Poste pour le visuel.

Laisser un commentaire