À l’Académie de philatélie en mai 2016

La conférence de l’Académie de philatélie pour ce mois de mai 2016 était assurée par Maurice Hadida qui a présenté comme sujet « La conférence d’Algésiras du 15 janvier au 7 avril 1906 ».

Cette conférence internationale s’est déroulée du 16 janvier au 7 avril 1906 en Espagne à Algésiras. Elle avait pour but de résoudre la crise, née en 1905, entre la France et l’Allemagne à la suite des accords conclus le 3 octobre 1904 entre la France et l’Espagne, avec l’approbation de la Grande-Bretagne (Entente cordiale), sur le partage du Maroc et la mise en place d’un statut particulier pour la ville de Tanger. Des délégations de treize pays étaient présentes à Algésiras : Allemagne, Autriche-Hongrie, Belgique, Espagne, États-Unis, France, Grande-Bretagne, Italie, Maroc, Pays-Bas, Portugal, Russie et Suède.
AP CA lettre Bizerte
Le 7 avril 1906, l’Acte général de la conférence d’Algésiras était signé et proclamait que « l’ordre, la paix et la prospérité » devaient régner au Maroc « moyennant l’introduction de réformes basées sur le triple principe de la souveraineté de S.M. le Sultan, de l’intégrité de ses États et de la liberté économique, sans aucune inégalité ». Cet acte qui comptait 123 articles, comprenait :

  • une déclaration relative à l’organisation de la police ;
  • un règlement organisant la surveillance et la répression de la contrebande des armes ;
  • un acte de concession d’une banque d’État marocaine ;
  • une déclaration concernant un meilleur rendement des impôts et la création de nouveaux revenus ;
  • un règlement sur les douanes de l’Empire chérifien et la répression de la fraude et de la contrebande ;
  • une déclaration relative aux services publics et aux travaux publics.

Un bureau de poste a fonctionné pendant toute la durée de la conférence. Il avait pour mission de traiter le courrier, en particulier celui des délégations internationales présentes. Il était installé dans le salon des sessions plénières de l’hôtel de ville d’Algésiras où se tenaient les réunions de travail.

AP CA cachet délégation fr  AP CA lettre rec Fez

Ce bureau était doté de trois cachets spéciaux pour oblitérer à l’encre violette (1ère lettre et 3e lettre ci-dessus) le courrier en franchise postale et ordinaire, recommandé et en valeur déclarée. S’y ajoutaient les cachets des délégations comme ceux de France (2e lettre ci-dessus), d’Allemagne et d’Italie.

Laisser un commentaire